Sélectionner une page

Blog

Patch WP en attendant que le correctif soit intégré, on l’espère, dans la version 5.6

Patch WP en attendant que le correctif soit intégré, on l’espère, dans la version 5.6

Isabelle a posé une question (cf. ci-après) sur le groupe facebook WordPress, Divi, WooCommerce Assistance, concernant un problème de redirection. Après quelques tests, on s’est aperçu qu’il impactait tous les sites ayant défini une page d’accueil statique. N’ayant pas d’explication pour autant, direction le slack français de WordPress.
La réponse n’a pas tardé, il s’agit bien d’un bug, déjà référencé, et qui devrait être corrigé dans la prochaine version (WordPress 5.6). Mais si vous ne souhaitez pas attendre d’ici là, voici le patch.

Migrer un site WordPress « à la volée »

Migrer un site WordPress « à la volée »

Avant d’aller plus loin, sachez que cet article est destiné aux professionels du web : migrer un site, quoiqu’on puisse lire un peu partout, ou voir sur Youtube, nécessite de bien savoir ce que l’on fait…
Cette mise en garde effectuée, je vous présente l’une de mes extensions préférées, qui me simplifie la tâche et me fait gagner beaucoup de temps dès que je dois effectuer une migration entre hébergeurs ou pour rapatrier un site sur mon serveur local afin d’y apporter des modifications.

MAMP : Approuver un certificat SSL auto-signé

MAMP : Approuver un certificat SSL auto-signé

Avec la généralisation du https par les navigateurs, les sites doivent avoir un certificat SSL.
Si vous utilisez MAMP ou MAMP Pro comme serveur local pour développer vos sites, vous pouvez lui demander de générer un “certificat SSL auto-signé” pour chacun d’eux. Toutefois, les navigateurs identifient qu’il s’agit d’un certificat auto-signé et affichent une alerte ou une page d’avertissement plutôt anxiogène.
Heureusement, MacOS X permet de “forcer” l’approbation du certificat auto-signé afin d’accéder au site sans avoir à subir ces avertissements. Ce tutoriel vidéo vous explique en 5 minutes le pourquoi et le comment.

Exemple de carte dite « statique » de Google

Exemple de carte dite « statique » de Google

Pour illustrer une réponse faite sur le groupe facebook WordPress, Divi, WooCommerce Assistance, voici un exemple de carte « My Maps » Google. Il s’agit de cartes dites « statiques » (c’est-à-dire qu’on ne peut y interagir dessus via les API Google) mais qui disposent bien sûr du classique zoom et qu’on peut déplacer.